Si beaucoup sont attelés à préparer les fêtes de fin d’année, les cadeaux, les repas, tout ça tout ça, d’autres ne rêvent que d’une chose, c’est d’échapper au tout et prendre l’air dans d’autres contrées. Que vous cherchiez à passer Noël en voyage, pour changer, ou que vous anticipiez les blues de janvier en vous réservant un séjour anti-grisaille, les options de destination hivernales abondent ! Soleil et hiver doux ou manteau blanc et chocolats chauds, à vous de voir ; voici en tout cas nos villes hivernales préférées …

Séville – Elle ne sera pas en haut de votre liste si vous cherchez la neige et les marchés de Noël, mais si vous préférez la chaleur, la richesse architecturale et la cuisine colorée, Séville est pour vous. En hiver, les températures ne chutent (que très peu) en dessous de 20degrés qu’entre décembre et février.

New York – Pour le coup, si vous préférez le froid, vous serez servis. Il y fait plus froid que Paris, par exemple, mais le temps est en général sec et ensoleillé. Et quand il neige, il neige, et la ville se couvre d’un élégant manteau blanc. Un cadre parfait pour glisser sur les patinoires et admirer le gigantesque sapin du Rockefeller Center.

Venise – L’option encore plus froide. Le vent souffle des Dolomites certains jours, et il peut y faire tellement humide que le brouillard floute les limites entre le trottoir et le canal. En même temps, la ville prend un merveilleux air mystérieux, vidée de ses hordes de touristes, et bénéficiant tout de même de quelques jours de ciel bleu, et de tarifs plus avantageux.

Berlin – La ville prend un tout nouvel air en hiver : les lacs gèlent, et les cafés cosy, bars branchés, musées, galeries et théâtres deviennent des refuges de choix. Ceci dit, l’extérieur est tout aussi effervescent grâce aux fameux marchés de Noël.

Madrid – La ville est la capitale la plus élevée d’Europe (664m), ce qui lui confère des hivers froids et secs. Cependant, le ciel y est en général bleu, et il n’est pas inhabituel de pouvoir prendre le café en terrasse l’après-midi après une visite du Prado. Réservez une chambre d’hôtel pas chère dès maintenant : les tarifs y sont les plus bas en janvier ; en plus, c’est la période des soldes !

Rome – En hiver, les groupes de touristes y sont moins nombreux et plus espacés ; c’est le moment de vraiment goûter à la vie locale. Prenez refuge de la pluie ou de la neige dans un café de coin de rue et partagez quelques histoires avec les habitués. Puis, découvrez les boutiques indépendantes (la ville résiste assez bien aux grandes chaînes) pour dénicher des cadeaux de Noël uniques.


La Valette – le port de la capitale maltaise est probablement aussi impressionnant de nos jours qu’il le fut autrefois. Les hivers à Malte sont doux, lumineux et ensoleillés, s’il peut pleuvoir de temps en temps. Dans ces cas, réfugiez-vous dans Centre pour la créativité St James Cavalier, un pôle culturel niché dans un fort du 16e siècle.

Comments